janvier 2018 : 150.000 € pour une victime d’effets secondaires d’un traitement d’une infection nosocomiale